SPORT ET DIABETE




Vous êtes sportif ? Bravo ! Toutes les études internationales montrent que le sport conserve, à condition de ne pas vouloir trop, trop vite et avec des produits dopants. Vous pouvez parfaitement être un sportif de haut niveau à condition de n'utiliser ni cortisone, ni hormone de croissance ni autre produit déclenchant ou aggravant le diabète.

 

 
  Quel sport pouvez-vous faire ?

Quand on voit la liste des champions diabétiques, on se dit que rien n'est interdit aux vaillants et courageux sportifs. Tennis, aviron, cyclisme athlétisme, gymnastique sont accessibles sans problèmes.

En revanche les sports au cours desquels un malaise hypoglycémique peut être dangereux sont déconseillés.

alpinisme
boxe
deltaplane
parachutisme
plongée sous marine
sports mécaniques
voile en solitaire

 

En tout cas, vous ne devez jamais vous "aventurer" sans aliments énergétiques ( fruits secs, pain d'épices ).

 


dessin leon 16
zoom

Le plus efficace pour entretenir votre machine : la marche et le jogging. En fonction de l'âge et vos autres capacités, la marche est certainement le sport le plus facile à pratiquer et un des plus " désucrants " ! Vingt minutes de marche rapide entraîne 20% de glycémie en moins.
Attention ! Nous ne parlons pas ici de l'effort qui consiste à faire le ménage ou aller au supermarché. Un effort physique doit être d'une durée et d'une intensité programmées. Il doit être reproductible et progressif. Autrement dit l'effort doit augmenter avec le temps : c'est ce qu'on appelle l'entraînement.

 

 
 
  Un sport sans risque est un sport sucré

N'ayez pas peur du sucre, il est nécessaire à l'effort physique, même pour un non diabétique. Regardez le tennisman sur son banc, avant le cinquième set. Que lui manque-t-il ? C'est inscrit sur son visage : de l'eau, du glucose et du potassium. Sachez donc vous préparer intelligemment :

L'alimentation

Une demi-heure avant le début de l'épreuve sportive, il faut prendre une collation glucidique.

si l'épreuve dure plus de 45 minutes il faut vous "resucrer" pendant l'effort (avec une boisson sucrée : jus de fruit dilué).

dès l'arrêt du sport, consommez une autre collation glucidique, indispensable pour éviter tout malaise.

L'insuline doit par ailleurs, être diminuée dans les circonstances suivantes :

 

- avant l'effort sportif : de 4 à 12U. suivant la durée de l'effort et son intensité. Pour mieux savoir ayez sur vous votre lecteur de glycémie et faites la mesure avant et après l'effort. Au moins les premières fois.

- après l'effort sportif : l'hypoglycémie peut se prolonger longtemps après. Ici vous êtes le mieux placé pour savoir ce qui se passe : contrôlez votre glycémie au doigt. Vous saurez, la fois d'après ce qui se passe en vous

 

 
 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (2)

1. Palatis antoine 16/06/2008

Bonjour, voila je suis diabetique depuis vingt ans je suis un sportif de haut niveau en fin de carriere en boxeur professionel je viens de finir un livre sur ma vie et ma carrire comment j'ai avec le diabete pu devenir deux fois champion de france chez les pros et boxer des boxeurs qui sont devenu champion du monde DES POIDS LOURDS et qui battront des grands noms comme Mike TYSON et bien d'autre fort connu il faudrait m'aider à faire connaitre ce livre pour pouvoir aider les jeunes que tout est possible d'ailleur c'est le titre de mon livre j'attends une reponse de votre part vous pouvez verifier sur le net ma carriere de boxeur pros je vous laisse mon nom merci d'avance. Mr Palatis antoine 0607792994

2. Palatis antoine 16/06/2008

sport et diabete

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site